Séjour multiactivités

Séjours Multi-activités

 

Lorsque l’on part en voyage à l’autre bout de la terre, on est toujours confronté aux mêmes problèmes.
Quelles sont les activités à faire sur place ? A qui vais-je m’adresser ? Comment m’y rendre ?

Nous avons juste fait un bond de quelques années en arrière et nous nous sommes questionnés sur ce qui nous attirait dans cette superbe région qu’est la Laponie Suédoise pour vous proposer un séjour « clé en mains » comprenant les activités les plus sympas à faire ici.

Les semaines Multiactivités à Flarken Adventure sont 100% modulables et adaptables aux envies du groupe et à vos demandes ; ainsi cette semaine peut passer d’une semaine sportive à une semaine de vacances en famille sans aucun souci !

TARIF :  1650 euros
Dates prévues
: voir la page « calendrier des séjours »

Du traîneau et des chiens

La composante majeure de ce séjour sont les chiens, vous les côtoierez tous les jours dont 3 jours en activités minimum

Une palette d’activité pour tous les goûts


traîneau, motoneige, pêche blanche, visite culturelle, raquette à neige, sauna, hot tub … Nous avons essayé de penser à tout.

Tout à porté de main


Nous nous sommes installés loin des grands spots touristiques connus en Laponie et pourtant la région est très riche en activités.
Quasiment toutes celles que nous vous proposons se pratiquent à – de 10 km de la base Flarken Adventure.

Descriptif détaillé

 

Jour 1

Prise en charge par un membre de l’équipe à l’aéroport de Skelleftea ( 65 km ) ou à la gare ferroviaire de Jörn ( 18 km ) et transfert  vers  votre chambre d’hôtes .

A votre arrivée nous vous laisserons le temps de vous installer dans vos chambres .

Votre hébergement est prévu dans un gîte au village (que vous serez seuls à occuper et qui est situé à 3km du chenil )

En fonction de votre horaire d’arrivée , nous irons faire connaissance avec vos compagnons de voyage. Toutes nos activités commencent par une présentation des chiens et de leur mode de vie car il est important de savoir qui ils sont pour comprendre comment ils réagissent.

En soirée nous prendrons notre premier repas en commun et en profiterons pour faire le point sur votre équipement et pour préparer au mieux votre séjour.

 

Jour 2 : Initiation à la conduite d’attelage

Toutes les journées commencent par le petit déjeuner des chiens, nous leur servons une soupe composée de viande, de saumon haché et d’eau afin de les hydrater. Leur ration principale est donnée le soir après l’activité.

Ensuite direction le vestiaire où vous pouvez disposer (gracieusement)  de tout l’équipement grand froid nécessaire (blouson, combinaison, bottes…)

Place ensuite aux explications théoriques sur la conduite d’attelage, il vaut mieux bien écouter votre guide si vous ne voulez pas faire un câlin au premier sapin venu !

Il faut ensuite harnacher les chiens puis c’est le départ, on met les pieds sur les patins et c’est parti pour plusieurs kilomètres à travers les étendues sauvages sur un parcours pas forcément simple mais qui vous permettra d’apprendre toutes les techniques afin de prendre ou reprendre ses marques sur les traîneaux et être prêt pour le raid .

Le musher donne le rythme sur le traîneau de tête et ouvre la trace, vous serez guidé tout au long du parcours par ses conseils avisés.
Les guides motoneige, lorsqu’ils souhaitent parler à leur groupe, s’arrêtent et coupent le moteur, avec les chiens c’est plus compliqué, ils restent actifs et souvent donnent de la voix. Aussi pour une bonne communication et pour votre sécurité vous serez tous équipés d’un talkie-walkie.

Dans l’après midi après avoir parcouru 25 à 30 km nous rentrerons au camp de base où vous pourrez profiter d’un sauna pour vous relaxer.

 

Jour 3   : Equitation et Ski altaï

Après être passés au chenil pour le soin des chiens nous nous rendrons à Svansele le village voisin où Floriane et Micke proposent des sorties à cheval. Leur cheptel est constitué de chevaux Islandais, plus petits et dotés d’allures supplémentaires.

Leur chevaux sont très bien éduqués et faciles a manipuler, que vous soyez cavaliers expérimentés ou que ce soit votre toute première fois à cheval.

Après un repas pris à la ferme nous partirons faire une initiation au ski Altaï.

Ce ski trouve ses origines dans les confins des montagnes d’Asie où les chasseurs l’utilisaient pour leur déplacements. Ces skis un peu spéciaux ne nécessitent pas de chaussures adaptées puisqu’on y retrouve des fixations proches de celles des raquettes à neige.

Les peaux d’ascension (souvent appelées peau de phoque) qui recouvrent la base du ski permettent de grimper avec facilité mais ont aussi pour effet de ralentir le ski en descente ce qui le rend plus facilement maitrisable qu’un ski traditionnel. A mi-chemin entre la raquette à neige et le ski de rando c’est donc le moyen idéal pour évoluer dans les sous bois.

Après cette découverte retour au chenil. Nous nous occupons des chiens puis vous pourrez profiter du sauna.

 

Jour 4 Visite d’une ferme à rennes et après-midi trappeur

Cette journée est consacrée à la rencontre du peuple Sami avec la visite d’une ferme à rennes. Vous serez accueillis par un éleveur de rennes qui vous expliquera la vie et les coutumes ancestrales de ce peuple nomade qui voyage au gré des déplacements de leur troupeaux et qui porte une grande fierté dans leur passé et leur histoire. Cette visite est l’occasion d’observer ces animaux sauvages de très près ! Déjeuner sur place autour du feu puis nous repartons en direction de notre camp pour une première nuit en pleine nature.

Après un court trajet, nous chaussons les skis Altaï pour nous rendre sur une petite île où trois cabanes originales ont été construites. Nous nous enfonçons dans la forêt profonde en avançant silencieusement ce qui nous permettra avec un peu de chance d’observer la faune locale: élans, lagopède ou grand tétras…

Soirée conviviale au coin du feu où nous pourrons avec un peu de chance profiter de l’apparition des aurores boréales.

 

Jour 5 : Raquette, pêche blanche, détente

Ce matin nous chaussons les skis pour revenir au véhicule qui nous conduit au camp de base d’où nous partirons en raquettes pour rejoindre un petit lac et s’initier à la pêche blanche. Il faut d’abord user un peu d’huile de coude pour percer l’épaisse couche de glace à l’aide de la tarière, puis s’armer de patience en espérant qu’une perche vienne mordre à l’hameçon.

Déjeuner autour du feu sous un tipi.

De retour au camp, vous pourrez profiter du sauna.

 

Jour 6  : Départ en raid

Enfin le moment tant attendu, le départ en raid !

Après le soin des chiens, on charge les traîneaux pour 2 jours. Ils doivent contenir vos affaires personnelles, nos repas et celui des chiens, ainsi qu’un peu de matériel collectif.
L’itinéraire est composé de longues pistes forestières, de lacs et de rivières gelées, mais c’est bien entendu la qualité de la neige et de la glace qui nous imposent le parcours.

Après environ 40 km de parcours nous arriverons vers notre cabane au bord du lac Bredträsk. Ce lieu est un ancien camp de bucheron qui a été très longtemps à l’abandon et que nous avons réaménagé. Il y règne une ambiance de petit refuge de montagne.

Arrivés au bivouac il faut installer les chiens pour la nuit. Parfois lorsqu’il fait doux, ils se couchent et puis c’est tout. D’autres soirs lorsque le froid arctique se fait ressentir, nous leur aménageons des petites litières de branches de sapins et de paille pour qu’ils récupèrent le mieux possible.

Ensuite on fait du feu dans la cabane et dans le sauna, puis nous allons chercher de l’eau dans le lac où il faudra bien entendu percer l’épaisse couche de glace.

Le repas du soir sera cuisiné sur place au grill et sera composé de spécialités locales.

Parmi tous les campements que nous utilisons pour nos séjours plus longs, Bredträsk est de loin mon préféré, il y règne une grande sérénité. Le lac qui s’étend juste devant la cabane est de toute beauté et c’est l’endroit où nous avons eu la chance d’admirer les plus belles aurores boréales.

 

Jour 7 : Retour du raid

Le petit déjeuner des chiens puis le nôtre. Nous procédons toujours dans cet ordre puisqu’il leur faut un certain temps de digestion avant de pouvoir courir.

Il faut ensuite ranger le camp, réorganiser et charger les traîneaux et nous prendrons la piste de retour en direction du chenil en passant par la rivière Petikån, fief d’une grande population de castors. Et s’il s’agit d’un animal très discret, nul doute que nous pourrons observer leur travail d’abattage.

Nous serons de retour au camp de base dans le  courant de l’après midi. Nous réinstallerons les chiens dans leurs enclos avant d’aller se prélasser au sauna ou dans le bain suédois.

 

Jour 8

C’est déjà le jour du départ et un membre de l’équipe vous raccompagnera vers l’aéroport.