ITINÉRANCE EN SKI ALTAI EN LAPONIE SUÉDOISE

Séjour de 8 jours / 7 nuits en Suède

Découvrez le plaisir de la glisse lors de ce séjour en ski altaï en Laponie suédoise.
Partez pendant une semaine d’itinérance dans la forêt boréale avec pour seule nuisance sonore, le glissement de vos skis sur la neige fraîche. Le ski altaï, aussi appelé ski-raquettes, trouve ses origines dans les confins des montagnes d’Asie où les chasseurs l’utilisaient pour les déplacements dans les sous-bois.
Sa petite taille pour une largeur conséquente le rend très stable, c’est un savant mélange alliant le plaisir de la glisse du ski de rando à la mobilité en toute neige de la raquette.

Seulement 2 dates disponibles pour ce séjour créé en 2020 alors n’hésitez pas !

 

Jour 1 – Arrivée en Laponie suédoise

Vol pour Skellefteå via Stockholm. Accueil à l’aéroport et transfert à votre hébergement situé à quelques kilomètres du chenil. Installation dans votre maison pour la semaine. Nous prenons notre premier repas en commun et profitons de ce moment pour faire le point sur le déroulement de la semaine. 
Ce ski trouve ses origines dans les confins des montagnes d’Asie où les chasseurs l’utilisaient pour leurs déplacements. Court et large à la fois, c’est un mélange de ski de randonnée et de raquette, alliant le plaisir de la glisse et la mobilité il est idéal pour évoluer sur les terrains boisés du nord.
Nous avons fait découvrir ce ski à des amis qui sont techniciens forestiers qui depuis ont abandonné leur skis traditionnels pour utiliser ceux-ci.
Nous transportons nos affaires et tout le nécessaire de la semaine avec 3 pulkas, que nous nous partageons au fil du séjour. (Hébergement en chambre double).

Jour 2 – Préparation et départ du raid à ski     

Après votre petit déjeuner, nous partons vers notre base située à quelques kilomètres de votre chambre d’hôtes, pour passer au vestiaire et compléter si besoin votre équipement vestimentaire.
Après un court déplacement en véhicule, nous prenons notre départ aux alentours du Hameau de Petikträsk. Nous évoluons à travers bois en longeant la rivière Petikan pour nous rendre vers notre premier campement. La région où nous habitons est très peu touristique, il n’y a donc pas de refuges.
Les campements que nous utilisons sont donc des vielles cabanes de bûcherons ou d’anciens camps de pêches réhabilités.
Celui de ce soir, nous l’avons créé et est d’inspiration « into the wild ».
Pendant que vous vous relaxez au sauna, votre guide prépare un bon petit plat au feu de bois.
(Hébergement collectif, itinéraire d’environ 15 km )

Jour 3 – Sur la piste des castors       

Pour cette deuxième journée d’itinérance, nous remontons la rivière Petikan sur plusieurs kilomètres en direction du Nord. Cette rivière est le fief d’un grande population de castors, nous pouvons suivre leur piste et nous rendre compte de leur travail d’abattage. C’est un animal très discret mais l’évolution en ski altaï étant relativement silencieuse, peut-être aurons nous la chance d’en observer.
Après la pause déjeuner au coin du feu, nous quittons le lit de la rivière pour rejoindre à travers bois notre hébergement suivant, une cabane en madrier qui est plus que centenaire. Nous passons 2 nuits de suite à cet endroit.
Pendant que votre dîner mijote dans la cheminée, vous pouvez comme chaque soir profiter d’un sauna. (Itinéraire de 13 à 18 km selon conditions météo).

Jour 4 – Vithatten       

Aujourd’hui nous abandonnons les pulkas pour nous rendre au sommet de Vithatten. Cette montagne est le point culminant de la région du Västerbotten et offre une vue à 360 ° sur les environs. Le panorama exceptionnel nous permet de retracer l’intégralité du parcours du raid vue d’en haut.
Après un déjeuner pris sur place, nous redescendons en passant par une forêt primaire qui débouche sur une vieille ferme du même nom.
La maison de Vithatten est connue de tout le monde et l’histoire qui court à son sujet contribue à la légende du site… nous vous raconterons.
Un peu plus loin nous retrouvons notre cabane où nous préparons le repas du soir. Bien entendu vous pourrez également profiter du sauna.

Jour 5 – Et au milieu coule une rivière       

Il est temps maintenant de quitter notre cabane pour reprendre notre itinérance en ski altaï.
Nous partons aujourd’hui vers le Sud à travers forêts et marais. Notre piste nous mène à travers une épaisse forêt de bouleaux traversée par un petit cours d’eau, toujours la Petikan. Ces bosquets regorgent de lagopèdes, de tétras lyre et de grands tétras, il n’est pas rare d’en surprendre.
La pause déjeuner a lieu sur les bords du lac Ljusvattnet, qui a la particularité d’être à cheval sur les région du Västerbotten et du Norrbotten.
C’est un site magique où la lumière est toujours très surprenante. Comme à chaque arrêt, nous voyons des mésangets imitateurs finir les restes de notre repas.
Après quelques kilomètres et la traversée du lac Bredträsk, nous arrivons à notre campement situé sur l’autre rive.
Vous pouvez profiter ce soir du dernier sauna de votre raid et peut être avoir la chance d’observer une aurore boréale danser au dessus du lac.

Jour 6 – Vers le sud       

Rituel quotidien : après notre petit déjeuner, nous chargeons les pulkas et nous partons plein Sud en direction du fleuve à travers les marais. Nous traversons le site de Holmjärnen, qui est une ancienne mine d’or. Bien souvent, l’imaginaire l’emporte et on se laisse aller à regarder les rares pierres qui dépassent de l’épaisse couche de neige, l’œil un peu scintillant.
En fin de journée, nous arrivons sur les berges du fleuve où nous installons notre bivouac .
Pas de cabane ni de sauna : aujourd’hui, nous montons les tentes que notre équipe a déposé au préalable pendant un des raids en traîneau à chiens.
Il faut couper des branches de bouleau et tresser des couches comme le faisaient les Samis (éleveurs de rennes) lors de leurs transhumances. On déroule les peaux de rennes et nous voilà installés.
Il reste alors à couper un peu de bois mort pour alimenter le feu de camp et les petits poêles à bois qui tempèrent les tentes.
Mine d’or, tente trappeur, feu de bois… Cette nuit-là, vos rêves seront très certainement peuplés des héros des romans de Jack London.

Jour 7 – Retour à la civilisation       

La Skellefteälven coule plein Est, alors on vous laisse imaginer les levers de soleil. Il va pourtant falloir repartir. Après avoir plié le camp, nous profitons tout d’abord de ce fleuve majestueux que nous longeons pendant plusieurs kilomètres. A cette période de l’année, la nature se réveille et les oiseaux sont de sortie ! Nous rejoignons ensuite notre point de départ où un véhicule nous attend pour rejoindre le camp de base. Après un dernier sauna, nous prenons notre repas et vous raccompagnons vers votre chambre d’hôtes.
 

 

Jour 8 – Vol retour       

C’est le moment de vous raccompagner vers la gare ou l’aéroport avec plein de beaux souvenirs dans la tête et dans le cœur.

Tarif par personne, hors aérien 
ADULTE 1110 

(à partir de 12 ans)

 

DATES POUR CE SÉJOUR

DU 08/03 AU 15/03
DU 15/03 AU 22/03