RAID EN CHIENS DE TRAÎNEAUX EN LAPONIE SUEDOISE

Séjour de 8 jours / 7 nuits en Suède

Durant ce raid en chiens de traîneaux en Laponie, nous vous proposons de partir avec votre propre attelage pendant 5 jours en autonomie. Hébergés dans différents campements, parfois rustiques, parfois insolites, c’est l’aventure assurée! Découvrez également d’autres activités qu’offre la Laponie suédoise en hiver comme la pêche blanche et la raquette à neige.

Un guide expérimenté

30 ans à courir les bois avec ses chiens forge sans doute un peu le caractère, mais surtout une expérience rare de l’organisation de raid en chiens de traîneaux en toutes conditions.

Déconnexion garantie

Déconnectez de votre quotidien et de vos smartphones! Ne voyez pas vos chiens comme un simple moyen de déplacement, mais plutôt comme des compagnons de voyage. Imprégnez-vous de cette nature sauvage et des lumières envoûtantes du Grand Nord pour vivre une aventure unique.

Du raid mais du confort !

Cabanes forestières ou autres hébergements insolites, nos campements associent rusticité et confort. Profitez du sauna pendant que le repas mijote sur le coin du feu !

 

Jour 1 – Arrivée en Laponie suédoise

Vol pour Skellefteå via Stockholm. Accueil à l’aéroport par un membre de l’équipe qui sera votre référent tout au long du séjour puis transfert vers votre hébergement situé à 65 kilomètres de l’aéroport. En fonction de votre horaire d’arrivée, nous irons au chenil pour faire connaissance avec vos compagnons de voyage. Il est important de savoir qui ils sont pour comprendre comment ils fonctionnent. Nous prenons notre premier repas avec toute l’équipe et profitons de ce moment pour faire le point sur votre équipement et préparer la première journée en traîneau. Nuit en Bed and Breakfast.

Jour 2 – Initiation à la conduite d’attelage

A votre arrivée au camp de base, vous prenez la direction du vestiaire où nous mettons à votre disposition tout le matériel « grand froid » nécessaire à votre confort pendant le séjour. Une fois équipé, direction le chenil pour écouter les explications théoriques sur la conduite d’attelage. Il est important d’être attentif aux instructions du Musher si vous ne souhaitez pas faire un câlin au premier sapin venu ! On passe ensuite à la pratique : vous harnachez les chiens et c’est parti pour plusieurs kilomètres à travers les étendues sauvages, sur un parcours varié présentant toutes les nécessités techniques que vous rencontrerez durant le raid. Chaque attelage est composé de 4 chiens et transporte, en plus de vôtre, une partie du matériel collectif. Le Musher donne le rythme sur le traîneau de tête et ouvre la trace. Vous serez guidé tout au long du parcours par ses conseils avisés. Après une journée de 25 à 30 km, nous rentrons au camp de base. Pour ceux qui le souhaitent, vous avez la possibilité de vous détendre au sauna.

Jour 3 – Départ du raid en chiens de traîneaux

Après avoir harnaché vos chiens, on charge les traîneaux pour 4 jours. Ils contiennent vos affaires personnelles, nos repas, ceux des chiens et un peu de matériel collectif, puis c’est le grand départ ! Vers la mi journée, nous nous arrêtons prendre un déjeuner préparé au feu de bois par votre guide.
En fin d’après midi nous arrivons à notre premier campement.
Il faut installer les chiens pour la nuit, allumer les feux, chercher de l’eau à la rivière et nourrir les chiens.
Ensuite, vous pourrez vous relaxer, comme chaque soir au sauna, pendant que votre guide vous prépare un bon petit plat.

Jour 4 – Raid

C’est parti pour 40 km de parcours pour rejoindre Vithatten – la montagne au chapeau blanc – à travers de grandes zones de marais. Cet endroit est si peu fréquenté qu’on y observe souvent la faune locale : Grands tétras, Perdrix, Élans…
Notre campement, situé au pied de la montagne est une très vieille cabane plus que centenaire que nous avons rénovée.

Jour 5 – Raid

Même rituel : nous donnons la soupe aux chiens, prenons notre petit déjeuner, chargeons les traîneaux et c’est parti !
Nous prenons tout d’abord la direction sud-est en traverssant la réserve naturelle de Vithatten, puis nous longeons la rivière Petikan. Nous n’y sommes jamais seuls puisqu’elle est le fief d’une grande population de castors.
En fin d’après-midi, après un parcours d’environ 45 km à travers des zones de marais, nous arrivons au bord du lac Bredträsk où nous attend notre dernier campement.
Comme chaque soir après s’être occupé des chiens, un sauna vous attend. Les plus courageux d’entre vous peuvent même aller se rafraîchir dans un trou creusé dans la glace du lac !

Jour 6 – Retour de raid en chiens de traîneaux

Pas moins de 48 km nous attendent. Nous filons plein sud à travers le lac Alltrâsk en parallèle à la Sylver Road, cette route mythique qui reliait jadis les mines d’argent du Nord aux agglomérations du Sud du pays.
Nous déjeunons au bord de la Skellefteälven pour reprendre ensuite la direction du camp de base. Avant de repartir pour votre hébergement vous pouvez vous détendre au sauna. Nuit en B&B.

Jour 7 – Raquettes / pêche blanche

 
Pour cette dernière journée, nous vous proposons une sortie en raquettes autour du camp de base pour rejoindre un petit lac et vous initier à la pêche blanche.

Il faut tout d’abord user d’ un peu d’ « huile de coude » pour percer l’épaisse couche de glace à l’aide de la tarière, puis s’armer de patience en espérant qu’une perche où qu’une jolie petite truite vienne mordre à l’hameçon.
De retour au camp, vous pouvez une dernière fois profiter du sauna avant de rentrer au B&B où vous prenez votre dernier repas avec toute l’équipe. Nuit en B&B.

Jour 8 – Vol retour

C’est le moment de vous raccompagner vers la gare ou l’aéroport avec plein de beaux souvenirs dans la tête et dans le cœur.

Tarif par personne, hors aérien 
ADULTE 1750 

Le petit conseil Flarken: partir en raid en chiens de traîneaux est une part d’engagement personnel, c’est repousser ses limites et sortir de sa zone de confort !
On ne décide pas de faire un raid en Laponie comme on pourrait se dire « tiens, si on allait au ciné ce soir ! »
Choisissez le séjour qui vous convient et vivez l’Aventure, ne la consommez pas !